Les attaques contre le gaz de schiste pourraient être dangereuses pour les Etats-Unis

gaz de schiste  Etats-Unis  Michigan  fracturation hydraulique

A l’hôtel Amway Grand Plaza, aux Grands Rapides dans le Michigan, 200 membres du pétrole et du gaz de Michigan Association se sont réunis autour de l’économiste de l’Associated Petroleum Industries, John Felmy, le jeudi 19 septembre 2013.

Le gaz de schiste en danger ?

Depuis douze ans, les gisements d’huile et de gaz au Michigan sont explorés. De nouvelles explorations se poursuivent cependant l’industrie est menacée par les anti-gaz de schistes. John Felmy explique que les régulateurs et les attaques contre la fracturation hydraulique mettent en danger l’autosuffisance en énergie des Etats-Unis et son économie. Il encourage les leaders de l’industrie à informer ceux qui sont encore réticents. John Felmy souligne que depuis plus de 60 ans, la fracturation hydraulique est pratiquée.

John Felmy espère que l’industrie du pétrole et du gaz de schiste va se défendre plus face aux attaques. Il ne comprend pas les destructeurs de ces projets. Dans le Michigan, le groupe Ban se bat contre la fracturation hydraulique et cherche à recueillir un maximum de signatures pour faire interdire l’exploitation du gaz de schiste. John Griffin, directeur de l’Associated Petroleum Industries, se défend contre ces pétitions en expliquant qu’il permet 180 000 emplois dans le Michigan. Il explique qu’il a obtenu le soutien de la Chambre de commerce du Michigan et de certains groupes environnementaux pro-gaz de schiste. Enfin, le gaz de schiste a des réserves abondantes et coûte moins cher. Les ménages américains seront gagnants s’ils autorisent l’exploitation du gaz de schiste.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire