Fracturation hydraulique

Union Européenne  consultation publique  Irelande  fracturation hydraulique

L’UE lance une consultation sur le gaz de schiste en Irlande

La récente levée du moratoire sur le gaz de schiste au Royaume-Uni fait que l’Irlande se sent de plus en plus concernée par cette nouvelle forme d’énergie fossile, l’Irlande du Nord faisant encore partie du royaume de Sa Majesté.

Lire la suite
explorations  gaz de schiste  Fayetteville  nappes phréatiques

Gaz de schiste : les nappes phréatiques de Fayetteville ne seraient pas contaminées par les explorations

D’après certaines études, l’exploration du gaz de schiste à Fayetteville dans l’Arkansas n’a pas contaminé ses nappes phréatiques.

Lire la suite
Etat de New York  fracturation hydraulique  Andrew Cuomo  Etats-Unis

Appel des élus pour continuer le débat sur le gaz de schiste dans l’Etat de New York

Alors que l’autorisation de la technique de fracturation hydraulique dans l’Etat de New York par le Gouverneur Andrew Cuomo semble de plus en plus proche, un collectif d’élus s’est formé pour demander plus de temps.

Lire la suite
recherche  science  alternative  fracturation hydraulique

La recherche française sur la fracturation hydraulique se fera en Algérie

Le gouvernement français n’a jamais fermé la porte aux gaz de schiste mais seulement à la technique de fracturation hydraulique jugée dangereuse et polluante. Une autre technique moins risquée pour l’environnement pourrait permettre l’exploitation du gaz de schiste sur le territoire.

Lire la suite
fracturation hydraulique  californie  réglementation  Jerry Brown

La Californie adopte sa première réglementation sur la fracturation hydraulique

Le gouverneur de la Californie, Jerry Brown, et son administration ont adopté de nouvelles règles concernant la fracturation hydraulique. C’est la première fois que des règles strictes sont prises à ce sujet.

Lire la suite
Irlande du Nord  fracturation hydraulique  loi  moratoire

L’Irlande du Nord statuera la fracturation hydraulique par elle-même

Avec l’autorisation du ministre Ed Davey à la technique de fracturation hydraulique, l’Irlande du Nord, territoire britannique, se retrouve dans la nécessité de statuer sur le sujet.

Lire la suite
<3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

L'extraction du gaz de schiste est relativement complexe. Pour les gaz et pétroles conventionnels, le processus est assez simple : il suffit d'atteindre les poches des gisements et d'en faire remonter le contenu. Pour les produits schisteux, l'huile et gaz de schale sont enkystés dans la roche elle-même.

Il faut alors mettre en place un processus différent d'extraction, la principale méthode consistant en une fracturation hydraulique horizontale de la roche mère. Cela consiste à micro-facturer la roche qui contient du gaz afin de dégager petit à petit le gaz prisonnier des couches dures pour pouvoir l'extraire ensuite.

Pour procéder à cette fracturation, de l'eau à très haute pression est injectée massivement par un conduit de forage. Sont mélangés à cette haut un certain nombre d'additifs chimiques qui ont chacun une vocation précise.

Les sables de granulométrie lubrifiés sont ajoutés à l'eau injectée et iront se loger dans les micro-fractures afin de les maintenir ouvertes. Des biocides sont également ajoutés afin de limiter la prolifération des bactéries dans le puits. Plusieurs détergents sont également présents afin d'augmenter la désorption du gaz pour en extraire en plus grande quantité.

Cette technique a été inventée dans les 1940 même si les premières extractions par fracturation hydraulique horizontale remontent véritablement aux années 1980.