Qu’est-ce que l’huile de schiste ?

huile de schiste  definition  explication  information

On associe souvent l’huile de schiste au gaz de schiste, mais quelle est la distinction ? Alors qu’il y a une profusion d’informations autour du gaz, les renseignements relatifs à l’huile sont beaucoup plus rares. Retour en quelques points sur cet élément, non pas inconnu, mais plutôt méconnu du grand public.

Quelques points linguistiques à clarifier

Lorsque l’on aborde le sujet de l’huile de schiste, il faut évidemment savoir de quoi il est question et se mettre d’accord sur ‘la chose’ dont on parle, car la mention d’huile de schiste peut parfois renvoyer à des réalités bien différentes.

Cette confusion provient en partie de la langue anglaise et au problème de sa traduction en français.

L’huile de schiste ou pétrole de schiste correspond en anglais à « tight oil » ou « light tight oil » (LTO), même si l’appellation fautive de « shale oil » est de plus en plus fréquemment utilisée.

Il ne faut pas confondre l’huile de schiste avec le schiste bitumineux, ce dernier aussi appelé pyroschistes ou schistes kérobitumeux – « oil shale » ou « kerogen shale » en anglais. L’huile extraite du schiste bitumineux correspond en anglais aux termes suivants : « shale oil », « kerogen oil » ou « oil-shale oil », à distinguer de l'huile de schiste.

Le terme anglais de « shale oil » désigne à la base l’huile extraite du schiste bitumineux, mais ces dernières années, il est aussi employé pour désigner l’huile de schiste, ce qui est pourtant différent.

Formation géologique de l’huile de schiste

L’huile de schiste est du pétrole contenu dans une roche, appelée « roche mère » par les géologues.

Cette roche mère était initialement un sédiment marin riche en matière organique, qui s’est transformée en pétrole s’imprégnant au sédiment. Le tout est devenu une roche microporeuse et imperméable (les pores de taille microscopique ne communiquent pas entre eux).

Une partie du pétrole contenu dans la roche mère a été expulsée, puis a migré vers le haut jusqu’à rencontrer une roche dite magasin, appelée « poche », pour former un gisement dit « conventionnel ».

Une autre partie du pétrole, plus importante, est restée piégée dans la roche mère pour former un gisement de pétrole dit « non conventionnel ». C’est l’huile de schiste.

Huile de schiste et gaz de schiste

Selon la profondeur où se trouve la roche mère et selon des conditions géologiques diverses, l’huile de schiste peut s’être transformée en gaz, appelé « gaz de schiste ». Dans certain cas, cette transformation n’a pas eu lieu. L’huile de schiste nécessite la même technique d’extraction que le gaz de schiste, à savoir la fracturation hydraulique.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire