Hydrocarbures : l’Arabie Saoudite pourrait perdre sa suprématie mondiale

Etats-Unis  Arabie Saoudite  Financial Times  Huile de schiste

D’ici 2020, les Etats-Unis pourraient avoir dépassé l’Arabie Saoudite et être devenus le premier producteur mondial de pétrole. De fait, la production américaine de gaz et huiles de schiste a profondément changé la donne du marché des hydrocarbures.

Vers une baisse du prix du baril de pétrole ?

L’exploitation de gaz et huiles de schiste a conduit à une considérable hausse de la production d’hydrocarbures en Amérique du Nord. L’exploitation intensive de ces ressources par les Etats-Unis devrait faire de ce pays le premier producteur mondial de pétrole à l’horizon 2020, surpassant l’Arabie Saoudite. Prenant cette possibilité très au sérieux, le prince Al Walid a reconnu que l’économie saoudienne est aujourd’hui plus vulnérable en raison de la concurrence américaine.

Interrogé par le Financial Times, Paul Stevens, spécialiste des questions énergétiques et environnementales à Chatham House, estime en effet que l’Arabie Saoudite a beaucoup à perdre avec cette nouvelle donne énergétique. La production américaine est en effet appelée à faire baisser le prix du baril de pétrole. Or cette perte de revenus serait malvenue dans la mesure où Riyad a besoin d’acheter la paix sociale dans le contexte global du soulèvement populaire de nombreux pays du Maghreb et du Moyen-Orient. Toutefois, indique Paul Stevens, l’Arabie Saoudite a prouvé sa capacité à orienter le prix du baril de pétrole en fonction de ses intérêts, donnant au pays un avantage stratégique certain sur les Etats-Unis. 

Réactions et commentaires
L'Arabie saoudite produit aussi du gaz de schiste, comme quoi les prospective a 2 francs...
Masdar47@hotmail.fr | Le 07 novembre 2013 à 16:39:22
Déposer un commentaire