Focus économique

gaz de schiste  France  Etats-Unis  Schlumberger

Schlumberger : Les conséquences du choix de freinage des Etats-Unis sur le gaz de schiste

Bien que le groupe franco-américain Schlumberger ait annoncé vendredi 11 janvier 2013 une hausse de sa rentabilité de10%, (activités hors Amérique du Nord), cela n’a pu empêcher un recul de 4% au quatrième trimestre en raison d’un coup de frein donné par les Etats-Unis sur leur activité d’exploitation du gaz de schiste.

Lire la suite
recherce  financement  USA  fracturation hydraulique

USA : 15 projets de recherche sur le schiste primés par le département de l’énergie

Le département américain de l’énergie a décerné divers prix à des projets axés sur la recherche sur le gaz de schiste et, en particulier, sur les projets visant à réduire les problèmes environnementaux liés à la frcaturation hydraulique.

Lire la suite
rapport gallois  techniques d'exploitation  fracturation hydraulique  gaz de schiste

Gaz de schiste : que dit vraiment le rapport Gallois ?

Hier, aux alentours de midi, Louis Gallois, ex-président de l’EADS, remettait au gouvernement le « rapport Gallois » sur le sujet de la compétitivité des entreprises françaises. Parmi les 22 mesures préconisées, une a suscité une polémique : la réouverture du débat sur le gaz de schiste.

Lire la suite
1 2 3 4

La hausse des prix du gaz et plus généralement de l’approvisionnement énergétique a rendu rentable les onéreux processus d’exploitation du gaz de schiste et des autres gaz non conventionnels, les prix de vente étant désormais plus élevés notamment depuis le début des années 2000. Les progrès technologiques ont également rendu l’extraction moins couteuse pour les compagnies participant à la sécurisation de la profitabilité de tels forages.

 
Toutefois, ces nouvelles réserves élargissent considérablement le stock estimé des capacités mondiales, faisant à nouveau baisser le prix, surtout maintenant que les Etats-Unis sont en mesure de mettre sur le marché des millions de m3 de gaz de schiste. Cela pourrait à nouveau menacer la rentabilité des puits dans les couches d’argile litée.
 
L’Amérique du Nord est le principal fournisseur de gaz de schiste dans le monde. Une large partie de sa croissance intérieure serait notamment imputable à l’exploitation du gaz de schiste sur son territoire. De nombreux pays comme la Chine, la Pologne, la Russie, l’Uruguay ou le Canada mettent également en place des plans nationaux d’exploration pour profiter des nouveaux revenus que peuvent apporter ces gaz et huile.