Exxon Mobil

exportation  surplus  gaz de schiste  débat

L’exportation du gaz de schiste américain fait débat

L’augmentation de la production de gaz issus de la roche-mère a entraîné une volonté, de la part des producteurs, d’augmenter l’exportation de cet hydrocarbure. Ce projet, dont Exxon Mobil est un des principaux acteurs, ne plaît cependant pas à tout le monde.

Lire la suite
Exxon Mobil  Denbury  gisement  gaz

Exxon Mobil et Denbury s’échangent des zones d’exploitation

Les deux sociétés pétrolières Exxon Mobil et Denbury sont en train de remélanger les cartes dans l’exploitation du gaz de schiste et du gaz naturel aux USA, plus précisément au Wyoming, au Texas, dans le Montana et dans le Dakota du Nord.

Lire la suite
Exxon  Turquie  gaz de schiste   permis

Après Shell, au tour d'Exxon de s'attaquer au schiste turque

Alors qu'il y a à peine deux jours nous vous annoncions que la société Royal Dutch Shell et la société  turque TPAO allaient commencer la prospection dans le sud-est de la Turquie, voilà que la société Exxon annonce être intéressée par le gaz de schiste turque. 

Lire la suite
1 2

Exxon Mobil, c’est tout simplement l’entreprise la plus rentable du monde, deuxième capitalisation boursière mondiale, c’est la compagnie incontournable des énergies.

Toutefois, Exxon Mobil est légèrement en retard dans les investissements concernant les explorations de gaz schisteux. Le Président-Directeur Général a lui-même fait part du fait que son groupe avait sous-estimé le boom du gaz de schiste.

Le gazier américain a tout récemment fait la une en annonçant qu’il se retirait de Pologne où des travaux d’exploration avaient débuté. Mais après mûre réflexion, Exxon Mobil a estimé que les quantités de gaz de schiste dans les gisements polonais n’étaient pas rentables pour une exploration à des fins commerciales.

Malgré cette décision, la compagnie américaine ne se désintéresse pas pour autant au bassin européen, mais demande une transparence de la politique des Etats européens avant toute mise en action.

Enfin, Exxon Mobil a annoncé le projet de construire, à coût de nombreux milliards de dollars, d'un site chimique dans l’Etat du Texas pour tirer avantage du gaz de schiste bon marché, selon les indications des autorités environnementales. Le site pourrait voir le jour en 2016.