Extraction du gaz de schiste

eponge  abtech  glenn rink  innovation

Innovation : une éponge pour une fracturation hydraulique écolo

La société Abtech a mis au point une nouvelle éponge synthétique qui permet d’absorber des matières huileuses et de filtrer efficacement de grandes quantités d’eaux usées. Cette nouvelle innovation pourrait faire de la fracturation hydraulique une technique d’extraction écologique.

Lire la suite
IGas Company  Inces Marshes  gaz de schiste  Angleterre

Inces Marshes est hautement pourvu en gaz de schiste

La société de forage IGas Energy découvre une source considérable de gaz de schiste en Angleterre.

Lire la suite
Medef  parisot  conférence environnementale  gestion du risque

Gaz de schiste : le risque et sa gestion font partie de l’industrie

Suite à la Conférence Environnementale et à la fermeture du dossier schiste par François Hollande, Laurence Parisot, présidente du Medef, a regretté cette décision et l’incompréhension de la notion de « projet industriel ».

Lire la suite
Fracturation hydraulique  législation  état  monde

Focus : la fracturation hydraulique dans le monde

Afin de mieux comprendre le débat animé qui fait rage concernant l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste, legazdeschiste.fr vous propose un focus retraçant les autorisations et les interdictions d’exploration et d’exploitation du gaz de schiste par pays.

Lire la suite
fracturation  fracking  fracturation hydraulique  hydrofracturation

Qu'est-ce que la fracturation hydraulique ?

Associée au procédé de forage directionnel, la fracturation hydraulique est la technique d’extraction qui permet entre autres de récupérer le gaz de schiste. L’opération se décline principalement en trois étapes : le forage, la fracturation et la récupération.

Lire la suite
sondage  environnement  wwf  orse

Sondages auprès des Français concernant l’exploitation du gaz de schiste

Alors que la conférence environnementale va avoir lieu à la fin de la semaine, plusieurs sondages viennent d’être finalisés, révélant l’opinion des Français en matière d’environnement, et rendant compte d’une opposition plus ou moins évidente à l’encontre des gaz de schiste.

Lire la suite

Comment extrait-on du gaz de schiste ? Par forage, bien sûr, presque de la même manière que le gaz naturel, même si les taux de récupération sont beaucoup plus faibles (sous-entendu beaucoup de gaz est perdu pendant l'extraction, ou n'est jamais remonté des puits). Alors que l'on peut récupérer en moyenne 75 % du gaz naturel d'une poche forée, seulement 20 % des carbures schisteux peuvent être isolés et remontés à la surface.

La plupart des schistes gazéifères sont prisonniers des couches souterraines d'argile litée. Les différentes étapes de production du gaz et de l'huile de schale à partir des sols argileux ont donc toutes comme objectif de séparer les sédiments et le gaz.

Chaque forage a ses particularités et ses propres dispositifs d'extraction, dépendant notamment des types de roches mères d'où il faut extraire le gaz. Selon si le gisement est noyé entre plusieurs couches humides ou si la perméabilité de la roche est plus ou moins élevée, les techniques diffèrent à la marge.

De nombreux types d'additifs (nitroglycérine gélatinée, dioxyde de carbone liquide…) et beaucoup d'eau sont injectés à très haute pression sur la roche, en profondeur, afin de la fissurer et laisser s'enfuir le gaz qu'on récupère ensuite à l'aide de tuyaux de pompage.

Certains forages sont dit à fracturation horizontale, le point d'injection de l'eau étant sur le côté et à hauteur du gisement plutôt qu'au dessus de lui, ceci afin de pouvoir exposer une plus grande partie du gisement au trou de la sonde d'extraction.