Extraction du gaz de schiste

Delphine Batho  Fabius  démenti  recherche

Delphine Batho dément toute collaboration avec l’Algérie

La ministre de l’Ecologie Delphine Batho a démenti les propos tenus par Laurent Fabius, ministre des Affaires Etrangères, au sujet d’un collaboration franco-algérienne sur les technique d’exploitation du gaz de schiste.

Lire la suite
recherche  science  alternative  fracturation hydraulique

La recherche française sur la fracturation hydraulique se fera en Algérie

Le gouvernement français n’a jamais fermé la porte aux gaz de schiste mais seulement à la technique de fracturation hydraulique jugée dangereuse et polluante. Une autre technique moins risquée pour l’environnement pourrait permettre l’exploitation du gaz de schiste sur le territoire.

Lire la suite
fracturation hydraulique  californie  réglementation  Jerry Brown

La Californie adopte sa première réglementation sur la fracturation hydraulique

Le gouverneur de la Californie, Jerry Brown, et son administration ont adopté de nouvelles règles concernant la fracturation hydraulique. C’est la première fois que des règles strictes sont prises à ce sujet.

Lire la suite
Irlande du Nord  fracturation hydraulique  loi  moratoire

L’Irlande du Nord statuera la fracturation hydraulique par elle-même

Avec l’autorisation du ministre Ed Davey à la technique de fracturation hydraulique, l’Irlande du Nord, territoire britannique, se retrouve dans la nécessité de statuer sur le sujet.

Lire la suite
Allemagne  moratoire  fracturation hydraulique  rejet

Le parlement allemand rejette un moratoire sur la fracturation hydraulique

Le parti écologiste allemand et le parti de Gauche avaient demandé un moratoire interdisant la technique de fracturation hydraulique dans le pays. Ce moratoire a été rejeté par le parlement.

Lire la suite
Royaume-Uni  levée du moratoire  gaz de schiste  Ed Davey

Le Royaume-Uni lève le moratoire sur la fracturation hydraulique


Le gouvernement britannique a annoncé avoir levé le moratoire sur la technique de fracturation hydraulique permettant ainsi aux sociétés de recommencer les forages et ouvrant la voie au développement du gaz de schiste

Lire la suite

Comment extrait-on du gaz de schiste ? Par forage, bien sûr, presque de la même manière que le gaz naturel, même si les taux de récupération sont beaucoup plus faibles (sous-entendu beaucoup de gaz est perdu pendant l'extraction, ou n'est jamais remonté des puits). Alors que l'on peut récupérer en moyenne 75 % du gaz naturel d'une poche forée, seulement 20 % des carbures schisteux peuvent être isolés et remontés à la surface.

La plupart des schistes gazéifères sont prisonniers des couches souterraines d'argile litée. Les différentes étapes de production du gaz et de l'huile de schale à partir des sols argileux ont donc toutes comme objectif de séparer les sédiments et le gaz.

Chaque forage a ses particularités et ses propres dispositifs d'extraction, dépendant notamment des types de roches mères d'où il faut extraire le gaz. Selon si le gisement est noyé entre plusieurs couches humides ou si la perméabilité de la roche est plus ou moins élevée, les techniques diffèrent à la marge.

De nombreux types d'additifs (nitroglycérine gélatinée, dioxyde de carbone liquide…) et beaucoup d'eau sont injectés à très haute pression sur la roche, en profondeur, afin de la fissurer et laisser s'enfuir le gaz qu'on récupère ensuite à l'aide de tuyaux de pompage.

Certains forages sont dit à fracturation horizontale, le point d'injection de l'eau étant sur le côté et à hauteur du gisement plutôt qu'au dessus de lui, ceci afin de pouvoir exposer une plus grande partie du gisement au trou de la sonde d'extraction.