Extraction du gaz de schiste

Press  fracturation hydraulique  Obama  dioxyde de carbone

La fracturation hydraulique pour réduire les émissions de gaz à effets de serre

Selon William Press, membre du Conseil sur la Science et la Technologie, la fracturation hydraulique serait le seul moyen pour Obama d’atteindre ses objectifs en termes de changements climatiques.

Lire la suite
gaz de schiste  gérard longuet  france  déclaration

Pour Gérard Longuet c’est « criminel » de ne pas extraire le gaz de schiste

Le sénateur UMP de la région Meuse, Gérard Longuet, s’est exprimé sur le dossier gaz de schiste de manière claire et très critique concernant la politique du gouvernement socialiste qui a décidé, en septembre dernier, de confirmer le moratoire sur la technique de fracturation hydraulique.

Lire la suite
Concito  Danemark  gaz de schiste  effet de serre

Le gaz de schiste pourrait réduire les émissions de CO2 au Danemark

Le Think Tank danois sur l’environnement, Concito, a dévoilé un rapport sur l’impact que pourrait avoir la consommation de gaz de schiste sur les émissions de CO2 du Danemark. L’impact serait positif et important, mais sous certaines conditions.

Lire la suite
fracturation hydraulique  méthodes  eau contaminée  sécurité

De nouvelles méthodes de fracturation hydraulique

De nouveaux produits sont développés par des sociétés afin de permettre une fracturation hydraulique encore plus sûre. Des changements majeurs sont à attendre dans le secteur de l’énergie.

Lire la suite
allemagne  peter altmaier  gaz de schiste  moratoire

L’Allemagne ne ferme pas la porte aux gaz de schiste

Afin de répondre aux problématiques écologiques posées par la technique de fracturation hydraulique, seule technique utilisée et en mesure d’extraire le gaz de schiste, l’Allemagne semble vouloir s’inspirer de la France. Mais ne ferme pas définitivement la porte à cet hydrocarbure.

Lire la suite
gaz de schiste  Louis Lapierre  institut  gaz de schiste

Louis Lapierre le nouvel expert en gaz de schiste

Louis Lapierre sera l’expert en environnement de l’Institut de l’Energie du Nouveau-Brunswick, il avait proposé à l’automne dernier la création d’un nouvel Institut.

Lire la suite

Comment extrait-on du gaz de schiste ? Par forage, bien sûr, presque de la même manière que le gaz naturel, même si les taux de récupération sont beaucoup plus faibles (sous-entendu beaucoup de gaz est perdu pendant l'extraction, ou n'est jamais remonté des puits). Alors que l'on peut récupérer en moyenne 75 % du gaz naturel d'une poche forée, seulement 20 % des carbures schisteux peuvent être isolés et remontés à la surface.

La plupart des schistes gazéifères sont prisonniers des couches souterraines d'argile litée. Les différentes étapes de production du gaz et de l'huile de schale à partir des sols argileux ont donc toutes comme objectif de séparer les sédiments et le gaz.

Chaque forage a ses particularités et ses propres dispositifs d'extraction, dépendant notamment des types de roches mères d'où il faut extraire le gaz. Selon si le gisement est noyé entre plusieurs couches humides ou si la perméabilité de la roche est plus ou moins élevée, les techniques diffèrent à la marge.

De nombreux types d'additifs (nitroglycérine gélatinée, dioxyde de carbone liquide…) et beaucoup d'eau sont injectés à très haute pression sur la roche, en profondeur, afin de la fissurer et laisser s'enfuir le gaz qu'on récupère ensuite à l'aide de tuyaux de pompage.

Certains forages sont dit à fracturation horizontale, le point d'injection de l'eau étant sur le côté et à hauteur du gisement plutôt qu'au dessus de lui, ceci afin de pouvoir exposer une plus grande partie du gisement au trou de la sonde d'extraction.