Indonésie, Une grosse réserve de gaz de schiste en attente

Indonésie  réserves  Etats-Unis  schiste

La révolution du gaz de schiste en Amérique du Nord a eu pour conséquence un réel impact sur la situation énergétique dans le monde, inondant le marché d’offres et de baisse des prix. Mais en Indonésie, les avantages restent encore à voir.
 

Le Ministère des ressources énergétiques et minérales annonce que d’abondantes réserves de gaz de schiste dans le pays sont prêtes pour l'exploitation, mais le fait  est que cela puisse prendre des années, voire des décennies, avant qu'il ne génère des avantages importants pour le pays.

Le ministère de l'Energie estime que l'Indonésie détient quelques 16,3 billion de mètres cubes de réserves potentielles de gaz de schiste. Le problème fondamental dans le développement du gaz de schiste c’est un coût plus élevé par rapport au gaz naturel classique.

Le gaz de schiste a eu un impact considérable en Amérique du Nord tout simplement parce que le prix du gaz naturel a augmenté au point que l’ancien est plus économiquement viable.
Les conditions géographiques en Indonésie aggravent le coût élevé de l'exploitation des gaz de schiste. Le coût du forage par puits de gaz de schiste en Indonésie a été estimé à 8 millions de dollars ce qui est bien au-dessus du coût moyen en Amérique du Nord avec 2 millions à 3 millions de dollars par puits.

Widhyawan Prawiraatmadja, chargé de la régulation du pétrole et du gaz SKKMigas a déclaré que le gouvernement n'avait pas de plan de financement favorable pour le développement du gaz de schiste.

Ignace Tenny Wibowo, le président directeur général de Pertamina Hulu Energi, une filiale de Pertamina chargé de développer le gaz de schiste, a souligné que le manque d'infrastructures constitue un obstacle majeur.
En raison de sa forme, le gaz naturel doit être transporté par pipeline ou converti sous forme liquide.
La longueur totale du réseau de gazoducs sous Pertamina et Perusahaan Gas Negara, un distributeur de gaz contrôlé par l'Etat, était d'environ 5000 km, une broutille comparé aux quatre millions de kilomètres de conduites de gaz couvrant les États-Unis.

Pourtant, il reste  difficile d'ignorer l'abondance des réserves potentielles en Indonésie.

"L'Indonésie a le potentiel, mais je pense qu'il faudrait des années avant que nous puissions voir son impact», a déclaré Victor Shum, directeur général de IHS Consulting.

Ming Teck Kong, un directeur basé à Singapour, au Boston Consulting Group, a déclaré qu'il croyait que le taux d'épuisement dans d'autres sources d'énergie signifiait que l’Indonésie devra se tourner vers son gaz de schiste.

"Lorsque vous emménagez dans une situation de pénurie, l'une des grandes questions est, où trouver de nouvelles sources économiques d'énergie? ... Et quand les gens regardent le monde, ils regardent et voient très souvent le gaz de schiste ".

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire