L’Algérie dit oui à l’hydrocarbure

Algérie  hydrocarbure  amendement  projet de loi

Le projet d’amendement à l’hydrocarbure a été adopté lundi 21 janvier par la majorité des membres de l’APN (Assemblée Populaire Nationale) pour la plus grande déception des députés du FFS (Front de Forces Socialistes) qui se sont retirés de la plénière au moment du vote fatidique.

« Le texte de loi demeurerait secondaire par rapport à la politique générale relative au secteur des hydrocarbures appelant à une conférence nationale sur l’énergie » a déclaré le FSS.

Les députés de l’Alliance de l’Algérie Verte (AAV) ont quant-à-eux optés pour l’abstention. Le vote de cet amendement se sera donc montré plus en faveur de l’exploitation du gaz de schiste.

Accueilli de manière favorable par l’APN, quatre autres amendements sont sous la tutelle du ministre des agences de régulation des hydrocarbures. Les membres du FLN (Front de Libération Nationale), ont acceptés quant-à-eux le retrait de tous les articles traitant de l’exploitation du gaz de schiste.

Le ministre  de l’énergie et des mines M. Yousfi a déclaré lundi 21 janvier que « L'adoption de ladite loi constitue un signal fort pour le monde entier dont nos partenaires étrangers et renouvellement de confiance à l'ensemble de nos compétences dans ce domaine ».

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire