Incitec Pivot se délocalise pour exploiter le gaz de schiste américain

Incitec PIvot  gaz de schiste  exploitation  délocalisation

Le producteur chimique Incitec PIvot entend profiter du boom du gaz de schiste américain grâce à une nouvelle usine estimée à 850 millions de dollars canadiens ( 820 millions de dollars US) implantée aux Etats-Unis.

Le projet marque un tournant dans la stratégie de l'entreprise, fragilisée par l'élévation du dollar, quant à ses usines locales et la baisse des prix du charbon.

Les usines d'Incitec Pivot fabriquant des explosifs et des fertilisants contribuent aux activités agricoles et minières et sont tributaires du gaz pour la production.

Le directeur général, James Fazzino, a estimé que le boom du schiste avait mené à un « changement radical » des prix du gaz aux Etats-Unis . « C'est vital pour le projet car 80 % du coût de fabrication de l'amoniac provient du gaz », a-t-il ajouté.

Les parts d'Incitec en étaient à son sixième mois de baisse consécutive ce mercredi après que les analystes ont revu à la baisse leurs prévisions avant la publication des résultats du premier semestre le mois prochain. L'entreprise utilisera sa créance et les flux de trésorerie pour financer l'usine. La production devrait commencer dans trois ans.

Sa construction pourrait commencer dans six semaines selon M. Fazzino, restant confiant quant à la compétitivité des prix du gaz aux Etats-Unis en dépit de nouveaux plans d'exportation : « ça fait 25 ans que les prix du gaz correspondent aux prix actuels aux Etats-Unis. Le gaz naturel ne changera pas de cadran » a-t-il déclaré.

Sur le long terme, il est attendu que le projet génère de bons retours mais pour l'heure, les vents contraires affaiblissent les résultats.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire