Le budget du Royaume-Uni se passera de subventions

Royaume-Uni  Grealy  impot  gaz de schiste

Au Royaume-Uni mercredi, l’activiste pro-gaz de schiste Nick Grealy; a souligné que l’industrie du gaz de schiste ne demande pas de soutient financier.

Les commentaires fusent et les interrogations avec, en effet le chancelier George Osborne envisagerait de conserver le gaz de schiste dans le budget. «D’une manière ou d’une autre l'impôt n'est pas la question ici. Nous ne sommes pas l'industrie nucléaire ou renouvelable », a déclaré Grealy.

"Personne ne se tourne les pouces en attendant la baisse des impôts pour forer ou non", a déclaré Grealy. «Nous allons creuser, voir premièrement ce qu'il y a et ensuite nous pourrons savoir combien cela nous coûtera. Les négociations sur les avantages fiscaux semblent prématurées en ce qui concerne  les résultats du forage», a-t-il ajouté.

L’exploration du gaz de schiste au Royaume-Uni est actuellement suspendue  afin que le gouvernement procède à des examens supplémentaires sur son impact sur l'environnement. Osborne a déjà laissé entendre qu'il pourrait il y avoir un soutien pour l'industrie en confirmant que l'an dernier une consultation sur les subventions pour le gaz non conventionnel était en cours.

Il prévoit également une augmentation de la quantité de gaz pour l'énergie du Royaume-Uni allant jusqu'à 2030 s'accompagnant d'une politique qui était en contradiction avec le Comité consultatif du gouvernement sur les changements climatiques (CCC) et les grands groupes environnementaux, qui continuent d’insister sur le fait que les énergies renouvelables doivent rester le centre d’attention du Gouvernement.

Osborne serait soutenu par certains membres influents du gouvernement, notamment le ministre de l'énergie John Hayes qui a  suggéré cette semaine que les communautés dans les zones où le forage est en cours devraient être les bénéficiaires de l'appui du gouvernement, une idée promue par les ressources Cuadrilla, la seule entreprise au Royaume-Uni a avoir percé pour du gaz de schiste jusqu'à présent.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire