L'Inde veut laisser le gaz de schiste à l'État dans un premier temps

Inde  gaz de schiste  privatisation  gouvernement  entreprises publiques  bénéfice  manque à gagner

Alors que l'Inde s'apprête à céder une partie de ses blocs de gaz de schiste au secteur privé, le ministère indien du pétrole et du gaz envisage d'attribuer ces blocs aux seules sociétés d'État. 

Privatiser le gaz de schiste, un manque à gagner pour l'État indien

D'après le gouvernement, les blocs de gaz de schiste seront cédés aux entreprises publiques dans un premier temps. Attribuer ces blocs à des sociétés privées dès le début de l'exploitation du gaz de schiste constituerait un important manque à gagner pour le gouvernement indien.

 Pour ces blocs, le coût d'exploration du gaz de schiste s'ajouterait à la production conventionnelle. Par conséquent, le gouvernement a décidé d'accepter la candidature d'entreprises telles que Oil and Natural Gas Corp (ONGC) et Oil India » a déclaré un membre du gouvernement indien. 

L'Inde prépare lentement la privatisation

Cette décision du gouvernement devrait passer devant le Conseil des ministres bientôt. Un comité devrait être créé pour chaque zone disposant de gaz de schiste ; ces comités seraient composés de représentants des entrepreneurs, du ministère de l'Environnement et de l'Institut national de recherche en ingénierie et sur l'environnement.

Le ministère de l'Environnement avait également soulevé plusieurs préoccupations concernant l'importante quantité d'eau nécessaire à la fracturation. Il a également demandé la création d'une taxe sur l'eau qui s'appliquerait aux prochains foreurs. 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire