Inde Une nouvelle politique de prospection du gaz de schiste

gaz de schiste  Inde  politique  ressources

L’Inde va dévoiler une politique de prospection de gaz de schiste d’ici un mois afin d’exploiter ses ressources en hydrocarbures non conventionnels dans l’objectif de répondre aux besoins d’énergie croissant du pays.

« (…) Si possible d’ici un mois nous serons en mesure d'annoncer une politique sur le gaz de schiste », a annoncé le ministre du Pétrole M. Veerappa Moily aux journalistes.

Le gouvernement prévoit de lancer sa première vente aux enchères de blocs de gaz de schiste pour la fin de l’année 2013, ces conditions sont susceptibles d'être remarquablement différentes de celles faites pour les offres de blocs de pétrole et de gaz.

Le gaz de schiste ou le gaz naturel  est piégé dans les roches sédimentaires (formation de schiste) en dessous de la surface de la terre, il s’agit du nouveau centre d’intérêt des États-Unis, du Canada et de la Chine. Le gaz de schiste représente une alternative au pétrole et au gaz classiques tout en répondant aux besoins en énergie indien qui ne cesse d’augmenter.

Selon les données disponibles, les six bassins que sont le Cambay (Gujarat), l’Assam-Arakan (dans le Nord-Es de l’Inde), le Gondawana (centre de l'Inde), le KG (dans l'Andhra Pradesh), le Cauvery et le bassin Indo Gangatic, maintiennent un potentiel en gaz de schiste.

En outre, le ministère du Pétrole travaille sur une nouvelle politique d'exploitation du gaz de schiste. Actuellement l’Inde importerait jusqu'à 79% de ses besoins en pétrole, le ministère  quant-à-lui souhaiterait le ramener à 50% d'ici à 2020 grâce à l'exploration et à l'exploitation intensive de réserves inexploitées.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire