Le gaz de schiste : avenir de l’énergie en Algérie ?

Gaz de schiste / Algérie / exploitation / énergie

Certes, l’Algérie dispose de grandes ressources d’hydrocarbure, mais celles-ci sont en constante diminution. Aujourd’hui, elle réfléchit à sa transition énergétique, et l’exploitation du gaz de schiste est une solution qu’elle envisage depuis quelque temps déjà. 

600 millions de m3 de réserves

Il faut dire que les nouveaux projets d’investissement autour du gaz de schiste aideraient à « l’amélioration de la production des gisements de pétrole et de gaz » en Algérie. Pour Abdelmadjid Attar, expert et ancien président-directeur général de Sonatrach explique qu’un « taux de récupération de 1 % par an au niveau des unités de production et des mines permettra de récupérer 500 millions de barils » en Algérie.

Avec son recul de la production du pétrole et du gaz de 7 % depuis 2008, l’Algérie doit diversifier et intensifier ses investissements, notamment dans le gaz de schiste dont les réserves seraient d’environ 600 trillions de m3. Le lancement de sa production devrait être lancé en 2025. 

pour en savoir plus

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire