Le Maroc se lance dans le gaz de schiste

Maroc  hydrocarbure  Timehdit  ONHYM

Selon « Eco Plus »l’hebdomadaire marocain francophone,  l’exploration de schiste est en passe de se développer  au Maroc.

L’ONYHM, Office marocain des hydrocarbures et des mines aurait donné son feu vert à cinq compagnies internationales afin d’effecteur des forages pilotes et estimer les réserves de gaz de schiste au Maroc. Actuellement des procédés de valorisation afin d’extraire de l’huile et du gaz de schiste bitumeux sont en cours à Timehdit.

"Nous allons développer la production électrique à partir des schistes bitumineux avec une première centrale-pilote qui nous permettra d'évaluer les paramètres techniques et économiques de l'utilisation de ces schistes", selon Amina Benkhadra, directrice générale de l’ONHYM.

"Pour notre pays, et grâce à une géologie favorable, le potentiel en gaz de schiste est très prometteur. Un programme ambitieux de recherche et d'exploration a été lancé au niveau de l' ONYHM pour à répondre un double objectif: l' évaluation du potentiel de nos bassins sédimentaires en gaz de schiste et la mise en place de partenariats avec des sociétés disposant de l'expérience et de la technologie indispensables à la valorisation de cette ressource dans les zones où les recherches n' ont été traditionnellement orientées que vers les hydrocarbures conventionnels", aura déclaré le ministre marocain de l’Energie et des Mines, de l’Eau et de l’environnement.

Le Maroc disposerait de plusieurs gisements relativement importants tels que Timehdit situé dans la chaîne du Moyen Atlas à une attitude variant entre 1700m et 2300m ou  encore le gisement de Tarfaya d’une superficie d’environ 2500 km² est estimé à environ 80 milliards de tonnes de schistes bitumeux.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire