Gaz de schiste : fracturer la roche profonde

gaz de schiste  roche

Les innovations dans l'extraction du gaz de schiste et la géologie des sols apaisent les craintes sur la sécurité énergétique des États-Unis.

Mais alors que persiste les écarts d'exploration, les ingénieurs sont confrontés au défi environnemental de l'extraction du gaz de schiste, présent dans des roche plus profondes.

La sécurité énergétique est très souvent au sommet de l'ordre du jour pour de nombreux gouvernements.

L'Occident, encore fortement dépendant des combustibles fossiles pour la production d'électricité et le transport, se repose sur les importations en provenance du Moyen-Orient, de la Russie et de certains anciens États soviétiques.

Dans de nombreux cas, les situations politiques dans ces pays ne mettent pas vraiment en confiance.

Mais bien que la recherche se tourne vers des sources d'énergie alternatives et l’apparition de l'énergie nucléaire, l'infrastructure énergétique est toujours axée sur les combustibles fossiles et, dans le cas de la production d'électricité cela signifie généralement l’exploitation du gaz.

Celui-ci est un peu plus cher que le charbon mais il reste beaucoup moins polluant en termes d’émissions de CO2. De plus, par rapport aux combustibles fossiles, le gaz est un combustible de choix pour la plupart des stations modernes électriques.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire