La loi sur le gaz de schiste passe en Algérie

gaz de schiste  Algérie  loi  exploitation

La sixième nouvelle loi est passée pour le gaz de schiste en Algérie, elle autorise l’exploitation des hydrocarbures non-conventionnels. L’APN avait adopté la loi en janvier dernier, cependant une sixième nouvelle loi a été publiée samedi dernier dans le journal officiel, permettant l’extraction officielle du gaz de schiste.

Dans ce texte on peut notamment lire que «L'exercice des activités relatives à l'exploitation des formations géologiques argileuses et/ou schisteuses imperméables ou à très faible perméabilité (gaz de schiste ou huile de schiste) utilisant les techniques de fracturation hydraulique est soumis à l'approbation du Conseil des ministres».

Bien que selon le Ministre de l’Energie et des Mines Youcef Yousfi, qui avait assuré que tous les dispositifs étaient prêts, la loi aura fait débat. Selon  le nouveau texte, l’ARH  (Autorité de Régulation des Hydrocarbures) sera chargée de veiller au respect de l’environnement.

Selon certaines sources, les réserves de l’Algérie en matière de gaz de schiste sont estimées à plus de 600 trillions de m3. Il est à noter que les premiers puits de gaz de schiste ont été forés en 2011 par le groupe Sonatrach dans le bassin d’Ahnet au sud d’In Salah. Cette nouvelle loi remplacera la taxe des  profits exceptionnels (TPE) par deux nouvelles taxes sur les revenus pétroliers (TRP).

Réactions et commentaires
comment peuvent t ils vote une loi au droit pour exploiter le gaz de schste ?y en a pas assez de gaz en algerie?
crime contre nature a la nature,mais ou vont t ils s arreter,tant qu a faire ils n ont qu a louer des terrains pour les essaies nucleaire et chimique.
messieurs et mesdames ,vous qui avez vote cette loi reflechissez encore svp.
fortifier et ameliorer l agriculture, c mieux que tout l or du monde pour toute l humanite. merci
































































adam | Le 18 mars 2013 à 03:17:44
Déposer un commentaire