Le gaz de schiste offre une nouvelle jeunesse à la chimie américaine

Mohamed L-Mady  Etats-Unis  chimie  production

L’industrie chimique américaine connaitrait une renaissance grâce à l’exploitation du gaz de schiste et notamment grâce à la remise sur les rails d’installations interrompues et à la construction de nouvelles unités.

La chimie américiane renaitrait de ses cendres notamment, en effet lundi 8 avril dernier le PDG de la compagnie saoudienne Mohamed Al-Mady aurait annoncé être en discussion avec les Etats-Unis pour la création de nouveaux craqueurs.

« Nous visons au moins un ou deux investissements de ce type » a déclaré le PDG à l’occasion d’une conférence en Chine. Si le projet du PDG saoudien réussit, il représenterait le huitième complexe de pétrochimie provenant de la révolution du gaz de schiste en outre-Atlantique.

L’évolution du prix du gaz avait été revue à la baisse à cause de la production massive de ces nouvelles ressources qui  avait jusqu’à présent eu engendré  l’abandon de l’activité de certaines usines électriques américaines.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire