Le Pays de Galles à la conquête du gaz de schiste

Galles  Cuadrilla  Williams  Glamorgan

En accord avec les pouvoirs locaux, des compagnies énergétiques vont mener explorer le sous-sol gallois où d’importantes réserves en gaz de schiste sont censées se trouver.

Les compagnies énergétiques sur les rangs

Les conseils de Vale of Glamorgan et Rhondda Cynon Taf ont approuvé le forage de puits d’exploration dans quatre sites différents. Les élus ont été convaincus par Gerwyn Williams, directeur de UK Onshore Gas Limited, compagnie énergétique britannique qui détient déjà des permis d’exploration pour 500 000 acres (soit environ 200 000 hectares) en Galles du Sud ainsi que dans les régions du Kent et du Somerset. « Il existe d’énormes quantités de gaz en Galles du Sud, et j’ai passé ma vie dans l’industrie minière. […] Mon opinion est que nous devrions l’exploiter », a argué Gerwyn Williams.

En outre, Matt Lawton, du géant Cuadrilla, la plus importante compagnie énergétique britannique impliquée dans l’exploitation du gaz de schiste, a également indiqué son intérêt pour les réserves galloises. « Nous ne possédons actuellement pas de licences au Pays de Galles, mais il est possible que nous nous impliquions dans cette région dans le futur. Nos géologues – qui font partie des plus éminents du secteur privé en Europe – confirment l’estimation de Gerwyn Williams selon laquelle il existe des opportunités substantielles concernant le gaz de schiste au Pays de Galles ». D’après les industriels du secteur, si ces estimations se confirment, les prix de l’énergie pourraient baisser d’environ 11 % pour les foyers gallois.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire