Le gaz de schiste dans le Lancashire pourrait valoir des milliards

Lancashire  royaume-uni  gaz de schiste  gisement

Le Royaume-Uni a relancé l’exploitation du gaz de schiste dans le Lancashire après que le moratoire sur la technique de fracturation hydraulique a été levé. La valeur des réserves est estimée à plusieurs milliards de livres.

Francis Egan, directeur exécutif de la compagnie Cuadrilla Resources qui va relancer l’exploitation de cet hydrocarbure estime que le Lancashire a « un grand potentiel économique ».

Les opérations ont repris lundi dernier sur le site de Anna’s Road dans la commune de St Annes. Le gisement du Lancashire serait « une des plus grosses découvertes en Europe » pour la compagnie britannique.

Le développement de l’exploitation du gaz de schiste continue toutefois d’alimenter le débat au Royaume-Uni où les écologistes continuent de faire peser le risque environnemental sur les divers projets.

La technique de fracturation hydraulique est en cause mais le gouvernement britannique a conclut, après une année d’étude, que si elle était contrôlée la technique était sans risques.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire