Le gaz de schiste pourrait créer un million d’emplois en Europe

Europe  emploi  recettes  étude

L’étude commandée par l’Association internationale des producteurs de gaz et de pétrole a été rendue publique et devrait faire couler beaucoup d’encre au cours des prochaines semaines. 

La création d’emplois par l’extraction du schiste

Selon cette étude, l’exploitation du gaz de schiste dans le sous-sol européen pourrait créer des emplois, beaucoup d’emplois. L’étude table sur 400 000 à 800 000 nouveaux emplois d’ici 2035 et jusqu’à 1 million à l’horizon 2050. Une bouffée d’oxygène plus que salutaire dont l’Europe ne peut pas se priver.

Le directeur de l’Association, Roland Festor, estime qu’il est impossible de « de renoncer à une telle opportunité. Chaque mètre cube de gaz produit à partir de ressource de schiste de l’Union européenne équivaut à un mètre cube de moins de gaz importé. Cela se traduirait par plus d’emplois, plus de revenus disponibles, une meilleure sécurité d’approvisionnement, et finalement plus de prospérité ».

Une position assez séduisante d’autant que le gaz de schiste pourrait rapporter à l’Europe entre 1 700 et 3 800 milliards d’euros à l’économie européenne entre 2020 et 2050.  

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire