Les économistes soutiennent l’exploitation du gaz de schiste au Royaume-Uni

Economiste  Financial Times  Cameron  Angleterre

Dans une lettre ouverte adressée au gouvernement britannique et publiée dans le Financial Times, 25 économistes pressent Londres de soutenir l’exploitation du gaz de schiste. Selon eux, il s’agit d’une opportunité énergétique et économique à ne pas rater.

Augmenter les recettes fiscales

Parmi les 25 économistes signataires de la lettre ouverte figurent Roger Bootle de Capital Economics, Patrick Minford de la Cardiff Business School, ou encore David Bell de l’université de Stirling. Répondant à l’initiative de la North West Energy Task Force, ces derniers soutiennent l’exploitation du gaz de schiste au Royaume-Uni, estimant que les bénéfices énergétiques et économiques pourraient être considérables. Plus précisément, des milliers d’emplois pourraient être créés, la compétitivité des entreprises serait renforcée, les exportations seraient dopées et les ressources fiscales gonflées.

Selon le professeur Bob Rothschild, de l’université de Lancaster, le Royaume-Uni pourrait ainsi suivre le modèle américain et s’appuyer sur le gaz de schiste pour révolutionner son marché de l’énergie. Quant à Glauco De Vita, professeur d’économie à Oxford, « le développement responsable du gaz de schiste dans le Lancashire représente une formidable opportunité pour accroître les revenus fiscaux et donc les investissements publics dans les régions du nord-ouest du pays », a-t-il indiqué.

Ce soutien devrait donc conforter David Cameron dans sa décision de se lancer dans l’exploitation de ce gaz non conventionnel. Le Premier ministre a en effet manifesté son intérêt pour le gaz de schiste à de nombreuses reprises au cours des derniers mois, mettant également en avant les avantages économiques, mais aussi la baisse de la dépendance britannique envers les ressources étrangères, qui pourraient en découler.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire