L’exploitation du gaz de schiste sera limitée en Allemagne

Allemagne  eaux  extraction  zones protégées

L’Allemagne avait déclaré il y a  peu être favorable à l’exploitation du gaz de schiste et d’y  autoriser son extraction par fracturation hydraulique, aurait cependant présenté certaines conditions.

Le gouvernement allemand qui bien qu’autorisant la fracturation hydraulique pour l’exploitation du gaz de schiste, cela se ferait sous conditions, notamment en l’interdisant dans certaines zones protégées. Selon un document des ministères de l’Economie et de l’Environnement que se serait procuré l’AFP mardi, le texte prévoirait d’interdire le fracking dans les zones d’eaux protégées et de sources minérales.

En début février, la Chambre Haute du  Parlement allemand appelé le Bundesrat, représentant notamment les 16 états fédérés d’Allemagne, s’étaient mis d’accord sur l’adoption d’une résolution demandant l’évaluation de l’impact que pourrait avoir l’exploitation  du gaz de schiste sur l’environnement.

"Les réserves nationales d'hydrocarbures vont nettement contribuer à la sécurité d'approvisionnement et à la stabilité des prix de l’énergie en Allemagne".

L’enjeu serait donc d’importance dans le contexte où l’Allemagne envisage un  abandon progressif du nucléaire d’ici 2022 et sachant  que 2.300 milliards de mètres cube de gaz naturel pourraient être extraits du sous-sol allemand. Le recours au gaz de schiste serait donc d’importance dans le contexte ou l’Allemagne consommerait 86 milliards de mètres cube par an.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire