Contrat signé entre Shell et l’Ukraine pour le gaz de schiste

Shell  Ukraine  gaz de schiste  contrat

La rumeur d’un gros contrat entre la compagnie pétrolière Royal Dutch Shell et le gouvernement ukrainien dans le cadre d’un projet de développement de l’exploitation du gaz de schiste dans le pays courait depuis quelques semaines. Le contrat a été signé hier, jeudi 24 janvier.

Le contrat a été signé par le président ukrainien Viktor Ianouvitch et le directeur général du groupe anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, Pete Voser, alors que se déroulait le 43ème forum économique mondial à Davos.

D’après le ministre de l’Energie, le contrat aurait une valeur d’environ 10 milliards de dollars. Une somme qui en fait un des plus gros projets sur le gaz de schiste en Europe.

Détenant les 4èmes réserves du vieux continent, l’Ukraine espère développer cette source malgré les controverses concernant la technique de fracturation hydraulique et ce afin de réduire sa dépendance énergétique de la Russie.

La Russie a effectivement une emprise forte sur le pays grâce à ses contrats d’importation de gaz, emprise qu’elle n’hésite pas à utiliser. Durant les dernières années, l’acheminement du gaz a été littéralement interrompu par GazProm pour faire pression sur le pays avec des conséquences économiques qui se sont répercutées dans l’Europe entière.

Le contrat signé devrait permettre au pays d’utiliser en partie ses propres ressources grâce au gisement d’Iouzovske. La production espérée par les autorités est de l’ordre de 10 à 20 milliards de mètres cubes de gaz par an d’ici une quinzaine d’années.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire