La Turquie cherche l'aide des USA et du Canada sur le gaz de schiste

Turquie  gaz de schiste  exploitation  exploration  TPAO  shell  Etats-Unis  fracturation hydraulique  canada  connaissances  technique  ministère

La Turquie a déjà entamé son programme d'exploration et d'extraction de gaz de schiste dans le sud-est du pays où quelque 4 600 milliards de mètres cubes de gaz seraient emprisonnés. Pour améliorer ses connaissances techniques, le pays va demander l'aide des Etats-Unis et du Canada.

Des cadres turques en voyage aux USA

La compagnie publique TPAO a décidé d'utiliser avant tout les forages pré-existants dans la région, déjà riche en hydrocarbures conventionnels, pour accélérer le projet d'extraction du gaz de schiste. Mais elle va demander conseil aux compagnies américaines pour acquérir la maîtrise de la technique de fracturation hydraulique.

Une délégation du ministère de l'énergie turque s'est rendue outre-Atlantique pour visiter les puits et rencontrer les représentants des compagnies pétrolières qui utilisent la fracturation hydraulique afin d'échanger du savoir.

TPAO devrait ensuite entamer des opérations plus importantes pour lesquelles il est possible que la compagnie publique turque demande la collaboration de compagnies étrangères. Shell est déjà en train de collaborer avec TPAO depuis septembre 2012.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire