Les sites de traitement de l'huile de schiste en Uzbekistan pour 2016

uzbekistan

La Compagnie nationale de holding de l'Uzbekistan va commander une installation de traitement d'huile de schiste basé sur le gisement de Sangruntau pour fin 2015.

« Une première étude de faisabilité du projet a été développé. La compagnie de holding va approuver le développement du gisement après l'approbation du projet et la première phase de construction de l'installation » a déclaré le directeur général de UzLITIneftegaz.

Dans la première phase du projet, la construction d'un complexe de traitement pour deux millions de tonnes d'huile de schiste par an est prévue. La capacité de traitement de l’installation augmentera jusqu'à huit millions de tonnes pour les trois années suivantes (2015-2018).

Le Russian Institute Atomenergoproekt Federal State Unitary Enterprise a complété le développement du projet préliminaire de construction du site de traitement en octobre 2012.

Le projet envisage également la construction de huit unités de chaleur solide chacun. L'utilisation de la chaleur résiduelle du schiste devrait permettre de produire de l'électricité à hauteur d'une capacité de 120 mégawatts.

Le coût du projet est estimé à 600 millions de dollars et doit être financé avec les fonds de Uzbekneftegaz, ainsi que le fond Uzbek pour le développement et des investissements étrangers.

D'après les estimations, les réserves d'huile de schiste en Uzbekistan s'élèvent à 47 billions de tonnes situées à 600 mètres de profondeur sur divers endroits du territoire.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire