Le premier ministre polonais parle gaz de schiste avec François Hollande

Pologne  François Hollande  Waldemar Pawlak  gaz de schiste

En visite en Pologne, le président de la République française a promu les qualités des réacteurs nucléaires français ; la Pologne veut en effet se créer un parc nucléaire afin d’acquérir l’indépendance énergétique. De son côté, le premier ministre polonais a vanté les mérites du gaz de schiste.

Waldemar Pawlak, premier ministre polonais, a expliqué la position de son pays concernant son plan d’exploitation du gaz de schiste expliquant que la Pologne est totalement dépendante de Gazprom, le géant gazier russe. Les prix qu’imposait Gazprom à la Pologne étaient, jusqu’à récemment, les plus chers d’Europe alors que l pays importe deux tiers de ses besoins en gaz.

Le premier ministre a constaté que la position de son pays et de la France « divergent » alors que le véritable potentiel en gaz de schiste du pays n’est pas encore connu et ne le sera que dans « deux ou trois ans » d’après la PDG de PGNiG, Grazyna Piotrowska-Oliwa.

La confiance du premier ministre Pawlak dans le potentiel de son pays est telle qu’il a même glissé un mot favorable a l’exploitation en France à l’attention de François Hollande : « J’espère que notre vision géostratégique permettra à la France de voir la question du gaz de schiste différemment ».

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire