Le gaz de schiste n’est pas incompatible avec les objectifs de réduction de CO2

royaume-uni  poyry  gaz de schiste  émissions de CO2

Le cabinet d’expertise Poyry vient de dévoiler une étude qui élimine les inquiétudes sur l’incompatibilité entre le début de l’exploitation du gaz de schiste au Royaume-Uni et la réussite des objectifs de réduction des émissions de CO2 du pays.

Ces inquiétudes avaient été soulevées par les écologistes. Pour eux il était impossible d’atteindre une baisse de 80% des émissions de CO2 du pays d’ici 2050 si l’exploitation du gaz de schiste était lancée.


« Il est possible de développer le gaz de schiste et d’atteindre les objectifs carbone » a déclaré Richard Sarsfield-Hall, consultant principal du cabinet Poyry.

Le rapport publié estime que le développement de gaz de schiste dans le Lancashire pourrait ajouter 20 milliards de mètres cubes par an d’ici 2035 soit 20% de la demande annuelle de gaz du pays.

Le développement du gaz de schiste pourrait conduire à la transformation de centrales à charbon en centrales à gaz ce qui, selon l’étude, conduirait à une réduction des émissions de CO2 plus importante que sans le développement du gaz de schiste.

De plus, l’importation de gaz naturel liquéfié pourrait aussi être réduite, réduisant ultérieurement les émissions de CO2.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire