Russie : le pétrole et le gaz de schiste convoités par Total

Russie  pétrole de schiste  gaz de schiste  pétrole non-conventionnel  Total  Gazprom

Dans une interview donnée au quotidien russe Kommersant, Yves-Louis Darricarrère, directeur général de la branche exploration-production de Total, explique que le groupe français s’intéresse aux réserves de pétrole et gaz de schiste en Russie.

Total investit à l’étranger

La Russie offre à Total plusieurs possibilités pour investir dans l’exploitation du pétrole et gaz de schiste puisqu’en France, le président s’y oppose. Total a déjà signé une alliance avec le groupe gazier Novatek dans le projet d’usine de liquéfaction Yamal LNG. Il participe également au champ pétrolier Khariaga, dans le nord du pays. Il est le partenaire de Gazprom dans le projet de Chtokman.

« Nous nous intéressons aux nouvelles perspectives qui s'ouvrent en ce qui concerne le gaz de schiste, et surtout le pétrole de schiste, dont les réserves en Russie sont potentiellement énormes », explique Yves-Louis Darricarrère. En effet, la part des réserves de pétrole de schiste sera de 15% de la production totale d’ici 2020. Total veut répondre à la demande croissante de pétrole dans le monde. Total doit donc remporter l’appel d’offres pour pouvoir exploiter ces ressources. Le groupe confirme qu’il recherchera un partenaire russe pour travailler dans ce domaine.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire