Le gisement britannique de Blackpool serait 50% plus grand que prévu

blackpool  Royaume-Uni  gisement  gaz de schiste

Alors que le Royaume-Uni vient de lever le moratoire sur la technique de fracturation hydraulique ouvrant ainsi la voie à l’exploration et l’exploitation du cet hydrocarbure non conventionnel, un nouveau rapport géologique augmenterait les réserves du gisement de Blackpool.

Le gisement de Blackpool est actuellement foré par la compagnie pétrolière Cuadrilla Resources. C’est dans cette région que deux mini tremblements de terre ont conduit Cuadrilla Resources a stopper ses activités de fracturation hydraulique. Par la suite, le gouvernement avait voté un moratoire sur la fracturation hydraulique.

Avec la levée aujourd’hui de ce moratoire, Cuadrilla Resources peut recommencer ses activités alors qu’un rapport de l’institut géologique britannique a augmenté les estimations des réserves du Bassin Bowland, dans l’Est de Blackpool.

Initialement estimées à 570 milliards de mètres cubes, les réserves ont été revues à la hausse pour atteindre 855 milliards de mètres cubes soit 50% de plus qu’initialement prévu.

Une bonne nouvelle pour Cuadrilla Resources qui peut recommencer immédiatement ses opérations de forage, la levée du moratoire de la part du secrétaire Ed Davey ayant un « effet immédiat ». 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire