Le Luxembourg pourrait extraire du gaz de schiste

Luxembourg  robert goebbels  gaz de schiste  exploitation

Le sud du Grand-Duché du Luxembourg aurait un sous-sol riche en hydrocarbures non conventionnels et notamment en gaz de schiste. Une aubaine pour un pays dépendant à près de 98% des importations d’énergie. Robert Goebbels, ancien ministre de l’énergie du Grand-Duché a relancé le débat.

« Le Luxembourg importe la plupart de ses produits énergétiques et le gaz naturel est le plus cher d’Europe pour les industriels » affirme l’ancien ministre qui aimerait voir le Luxembourg extraire le gaz de schiste de son sous-sol.

Selon un article scientifique de 1984, le sous-sol du Luxembourg pourrait renfermer entre 84 et 570 millions de tonnes d’huile de schiste soit près de 350 ans de consommation d’énergie au Luxembourg.

Encore une fois, le débat est lancé à cause de la technique de fracturation hydraulique qui pose des problèmes environnementaux. Certains, comme l’eurodéputé Claude Turmes y sont fermement opposés.

Pour Robert Goebbels cela n’est qu’un problème de réglementation. « Si on édicte des règles écologiques, on peut le faire » a-t-il affirmé. « Il existe un rapport de l’Agence Internationale de l’Energie qui liste des règles encadrant l’extraction du gaz de schiste ».

Ce document, intitulé « Des règles d’or pour un âge d’or du gaz du schiste » date de mai 2012 mais n’a été traduit qu’en chinois et en polonais, deux pays qui se sont déjà lancés dans l’exploitation de leurs réserves.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire