Des réductions fiscales sur les profits du gaz de schiste en Grande-Bretagne

Grande-Bretagne  fiscalité  réduction d'impots  Onshore Operators Group  Ed Miliband  Dart Energy  Igas Energy

Dans le cadre des efforts déployés par le Gouvernement pour la promotion de nouvelles énergies, le ministre britannique des Finances George Osborne a déclaré jeudi 5 décembre que l’exploitation de gaz de schiste bénéficierait bel et bien de réductions fiscales.

L’énergie : un enjeu politique en Grande-Bretagne

La décision a été bien accueillie par Le UK Onshore Operators Group, lobby pro-gaz de schiste, qui y voit un « signal fort » de la part du Gouvernement incitant à investir dans cette nouvelle industrie pour laquelle la Grande-Bretagne semble avoir des réserves, selon les études géologiques réalisées. Il s’agit concrètement de descendre le taux d’imposition de 62 % à 30 % sur les profits générés par l’exploitation du gaz de schiste.

Cette nouvelle est d’importance en regard des enjeux énergétiques auxquels doit faire face le pays qui doit importer en grande quantité. C’est également un enjeu politique depuis qu’Ed Miliband, le leader du Parti travailliste, s’est engagé à geler les prix de l’électricité pendant 20 mois en cas de victoire aux élections.

Parmi les entreprises prêtes à se lancer dans l’exploration du gaz de schiste figurent Dart Energy (entreprise australienne ayant un partenariat avec GDF Suez), le groupe britannique Igas Energy et la société non cotée Cuadrilla.
 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire