Le gaz de schiste sera développé au Royaume-Uni

royaume-uni  autumn statement  gaz de schiste  george osbourne

Lors de son « Autumn Statement », l’un des deux discours que le Chancelier de l’Echiquier fait au Parlement sur des questions importantes comme l’économie, George Osbourne, a ouvert encore un peu la voie au développement du gaz de schiste.

M. Osbourne a, parmi les mesures annoncées, déclaré vouloir créer un Département du Gaz et de l’Huile Non-conventionnels. Un signal fort donné à l’industrie pétrolière alors que la fracturation hydraulique n’est plus utilisée dans le pays depuis 2011.

George Osbourne cherche par là à relancer l’économie britannique espérant attirer les investisseurs étrangers et faire baisser le prix de l’énergie, c'est-à-dire à reproduire en plus petit ce qui s’est produit aux Etats-Unis depuis 2008.

George Osbourne, allié avec le premier ministre David Cameron, a donc décidé de faire prendre au gouvernement la même position pour laquelle a opté la Pologne, se plaçant en confrontation avec d’autres pays de l’Union Européenne comme la France et l’Allemagne.

La nouvelle a été accueillie avec joie par le directeur général de Cuadrilla Ressources, Lord Browne. La compagnie avait d’elle-même arrêté ses activités d’extraction du schiste après que deux petits tremblements de terre avaient été enregistrés dans la zone de ses opérations.

Les annonces de « l’Autumn Statement » ont divisé les membres du gouvernement britannique en deux coalitions. Les représentants les plus marquants de ces deux visions sont le Libéral Démocrate Ed Davey, Secrétaire à l’Energie, qui veut développer les énergies renouvelables et le Conservateur Owen Paterson, Secrétaire à l’Environnement, qui est pro gaz de schiste.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire