Gaz de schiste : Lord Stern contre David Cameron

gaz de schiste  royaume-uni  londres  Lord Stern  David Cameron

Le Premier ministre anglais, David Cameron, tente de faire changer les opinions en expliquant que le gaz de schiste va permettre de baisser les prix du gaz. Cependant, Lord Nicholas Stern, économiste qui a mené une revue sur les aspects économiques du réchauffement climatique, maintient que cette annonce est sans fondement.

Lord Stern, économiste qui a mené une revue sur les aspects économiques du réchauffement climatique, reste consterné par les propos du Premier ministre, David Cameron. Il est inconcevable selon lui que l'arrivée du gaz de schiste fasse baisser le prix du gaz.

Le gaz de schiste, un enjeu économique

Lors des protestations contre le gaz de schiste à Balcombe devant la Cuadrilla Resources, David Cameron a essayé de calmer les tentions en expliquant que le gaz de schiste permettrait la baisse des prix du gaz et ainsi serait favorable à de nombreux foyers. L'exploitation du gaz de schiste en Grande-Betagne et son exportation ne feront pas baisser les tarifs selon l'économiste, Lord Stern. Il campe sur ses positions malgré l'exemple des Etats-Unis qui ont vu le prix du gaz chuté depuis qu'ils extraient le gaz de schiste.

L'économiste considère surtout que le gouvernement se lance trop vite dans la fracturation du gaz de schiste puisque toutes les analyses n'ont pas encore été faite, il n'a pas assez vérifié les réserves en eaux dans certaines régions et les conséquences des produits chimiques qui servent à faire exploser les roches souterraines pour liber le gaz. L'économiste reste pourtant positif sur un point : l'utilisation du gaz de schiste peut permettre de réduire la demande en charbon mais il ne doit pas remplacer les énergies renouvelables pour autant.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire