République Tchèque : arrêt temporaire au gaz de schiste

République Tchèque  gaz de schiste  moratoire  2014

Le ministre de l'environnement Tchèque, Thomas Chalupa, a proposé un arrêt temporaire (jusqu'en 2014) de l'activité liée aux hydrocarbures non conventionnels et à la fracturation hydraulique afin de pouvoir prévoir une nouvelle législation.

Loin de vouloir bannir définitivement l'exploitation du gaz de schiste et des nouveaux types d'hydrocarbure, le ministre de l'environnement tchèque veut prendre du temps afin de proposer une législation adéquate « prenant en compte la technologie actuelle et son impact environnemental ».

Le ministre a donc proposé un moratoire sur la gaz de schiste jusqu'en 2014 pour que le gouvernement puisse prendre le temps de créer la nouvelle loi. La proposition du ministre de l'environnement sera étudiée le mois prochain par les élus.

Seulement en France et en Bulgarie la fracturation hydraulique a été interdite à des fins commerciales, restant autorisée pour la prospection.

La Pologne, au contraire, s'est lancée dans la prospection et l'exploitation du gaz de schiste espérant s'émanciper de la Russie au niveau de la dépendance au gaz.

Réactions et commentaires
Heureusement qu'il y a des gens responsables, en Europe !
Bravo aux tchèques, il ne faut pas céder au lobby des pétrolier pollueurs !!
ALFRED LE CHIMISTE | Le 30 janvier 2013 à 19:41:34
Déposer un commentaire