Gaz de schiste : Un nouveau tournant pour la France ?

Gaz de schiste  france  francois hollande  eploitation

La recherche de solutions évitant la fracturation hydraulique se poursuit en France en matière d’exploration de gaz de schiste. C’est jeudi que s’est déroulée la réunion visant à évaluer les techniques d’extractions alternatives en vue d’une  fracturation hydraulique  pour le gaz de schiste.

Bien que la fracturation hydraulique soit interdite en France depuis juillet 2011, l’Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (Opecst), a approuvé la mise en place d’une étude de faisabilité ayant pour objet la recherche d’autres solutions possibles à l’extraction du gaz de schiste.

Etude rédigée par le député du PS Christian Bataille ainsi que le sénateur de l’UMP Jean-Claude Lenoir eux-mêmes.

« Il est important de voir si nous pouvons utiliser des ressources de gaz ou de pétrole de schiste en France, si elles existent, mais pour cela il faut que la recherche se poursuive et que nous ayons des techniques qui permettent de fouiller le sous-sol de façon acceptable ». a indiqué Jean-Claude Lenoir.

Si la solution permettant une extraction sans causer de dommages à l’environnement se trouve, le président François Hollande serait alors favorable à une telle exploration selon ce qu’il avait déclaré en fin d’année 2012 "je prendrais mes responsabilités".

La nouvelle d’une possible évolution en faveur de l’exploitation du gaz de schiste français aura également contrarié les opposants aux gaz fossiles, cependant il est à noter que selon M. Lenoir "on peut avancer que le gaz continuera d'être une composante des ressources énergétiques de la France. Et si on en a chez nous, il vaut mieux l'exploiter plutôt que l'acheter à l'étranger".

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire