Au Royaume-Uni, l'ancien ministre Tim Yeo plaide en faveur du gaz de schiste

Gaz de schiste  Royaume-Uni

Dans une interview récente accordée à un journal britannique, l'ancien ministre conservateur détaille les raisons selon lesquelles l'exploitation du gaz de schiste est une piste à privilégier pour le Royaume-Uni. 

"L'exploitation du gaz de schiste peut être respectueuse de l'environnement et doit être la pièce centrale de la politique d'énergie du prochain gouvernement". C'est en ces termes clairs et sur une position affirmée que s'est exprimé le plus écologiste des Conservateurs.

Siégeant au Comité de l'Energie et du Climat au Parlement, Tim Yeo parle ainsi en connaissance de cause et exhorte la classe politique britannique à faire du gaz de schiste une priorité pour les années à venir. Et ce non seulement pour le bien de l'économie britannique mais également pour l'environnement.

Une telle position peut surprendre les plus réticents à l'exploitation du gaz de schiste. Car la fracturation hydraulique a plus que mauvaise presse et les émanations de méthanes issues des exploitations sont jugées par beaucoup comme ayant un effet désastreux sur l'environnement, augmentant les quantités de gaz à effet de serre dans l'atmosphère et participant au réchauffement climatique.

Mais pour autant, Tim Yeo appuie sa thèse en comparant simplement l'impact environnemental de l'exploitation du gaz de schiste avec l'impact environnemental d'une importation massive de gaz naturel. Et pour lui, l'avantage va nettement en faveur d'une exploitation sur le sol britannique. L'importation de gaz présentant un impact environnement bien supérieur.  

Qu'en est-il des répercutions à court terme ? Tremblements de terre, empoisonnement de l'eau des nappes phréatiques ? Pour Tim Yeo là encore, il est temps de tordre le cou aux idées reçues. "Les gens qui pensent que la fracturation est une problème environnemental se trompent" Et d'ajouter que les directives et les régulations mises en place par le gouvernement au sujet de la technique permettent une exploitation du gaz de schiste respectueuse de l'environnement et sans danger pour les populations.  

Un plaidoyer désintéressé et un intérêt réel pour le pays

La force du message de Tim Yeo réside d'une part dans le fait que l'homme politique fait figure de référence en matière d'environnement. Ses fonctions actuelles sont le prolongement d'un premier mandat de quatre années en qualité de ministre chargé de la vie rurale et de l'environnement.

D'autre part, Tim Yeo n'est impliqué de près ou de loin dans aucune compagnie exploitant et/ou commercialisant du gaz de schiste. Un plaidoyer désintéressé au niveau personnel qui donne ainsi plus de poids à sa prise de position.

Et le pays a selon lui toutes les raisons de mettre en place l'exploitation du gaz de schiste. La raison principale ? Les besoins en gaz naturel ne cesseront d'augmenter entre aujourd'hui et 2030, aussi mieux vaut-il être capable d'être autonome que dépendant. Aussi, suggère-t-il au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour tirer profit le plus rapidement possible des sols britanniques et des gaz de schiste qu'ils renferment. 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire