Exploitation en Europe

gaz de schiste  Europe

Le gaz de schiste US débarque en Europe

Si le gaz de schiste a profondément changé le visage énergétique américain, il est également en train de faire bouger les lignes en Europe. Car pour la première fois du gaz naturel issu des forages de schiste est sur le point d'arriver sur le Vieux Continent. Et la Belgique pourrait même bientôt se chauffer avec.

 

 

 

 

Lire la suite
gaz de schiste  Royaume Uni  Londres

Gaz de schiste au Royaume-Uni : Londres veut accélérer le processus

Fatiguée voire énervée par les différents blocage locaux pour le développement du gaz de schiste, Londres a récemment pris le taureau par les cornes en relançant une série d'autorisation de forage accordées pour près d'une trentaine de puits. Les réserves potentielles plus que conséquentes et la manne en termes de création d'emplois sont autant de motivations pour le gouvernement Cameron.

 

 

Lire la suite
Gaz de schiste  Europe

Le gaz de schiste changerait la donne en Europe

Selon bon nombre d'analystes en énergie et en économie, l'Europe a tout à gagner à assouplir sa législation concernant l'exploitation du gaz de schiste dans les pays membres. Elle aurait même tout à y gagner du point de vue de l'indépendance énergétique, du coût du gaz, de l'impact environnemental et de l'économie.

Lire la suite
gaz de schiste

Gaz de schiste aux Pays-Bas, début possible en 2020

Le gouvernement néerlandais a récemment fait savoir que la phase d'exploitation du gaz de schiste ne débuterait pas avant cinq années, soit pas avant 2020. Le temps pour le pays de faire le point sur les tenants et les aboutissants de la filière notamment en ce qui concerne la fracturation hydraulique. Pour autant, le pays qui enferme des quantités massives de gaz de schiste a tout l'air de préparer le terrain pour 2018 même selon les spécialistes. 

Lire la suite
Gaz de schiste  Europe

Le Gaz de schiste se développera-t-il en Europe ?

Selon l'analyste américain Andrew Grant, le gaz de schiste ne parviendra pas à réellement se déployer en Europe pour des raisons économiques et environnementales. Une position qui laisse perplexe tant les ressources et les retombées financières à la clé sont nombreuses et tant cette énergie fossile est abondante dans nos sous-sols.

 

 

Lire la suite
gaz de schiste

Gaz de schiste au Royaume-Uni : où va le pays ?

Soufflant le chaud et le froid sur le développement du gaz de schiste en Angleterre, les autorités nationales et locales ne s'accordent pas. Cuadrilla, société énergétique britannique, qui avait été autorisée dans un premier temps à lancer des opérations de forage dans le nord du pays vient de se voir contrainte d'arrêter toute tentative de fracturation hydraulique. En cause, le véto opposé par le Comté de Lancashire au niveau local. 

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 >

Des gisements de gaz de schiste existent en Europe et sont répartis sur plusieurs bassins. On compte le Danemark, la Suède et l’Angleterre au Nord, dans le Centre l’Allemagne et Autriche. A l'Est, on dénombre  la Pologne, l’Ukraine, la Bulgarie, la Hongrie et la Roumanie. Enfin la France et l’Espagne regroupent les réserves du bassin sudiste de l’Europe.

De nombreux pays ont déjà choisi d’exploiter leurs gisements, tandis que d’autres ont gelé toute exploration, attendant le résultat d’études scientifiques sur l’impact environnemental plus poussées.

Parmi tous les pays cités, c’est la Pologne qui fait figure de moteur européen pro-schiste et a fait de l’exploitation de son bassin une priorité dans ses enjeux énergétiques, malgré ses étroites relations avec la Russie, propriétaire d’immenses ressources minières. Les Polonais envisagent même une exploitation commerciale de ses gisements à l’horizon 2014.

En France ou en Bulgarie, l’extraction du gaz de schiste par fracturation hydraulique est interdite, alors que, dans le même temps, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont connu des problèmes de pollution après des forages. Ce sont les raisons d’une éternelle remise en cause de ces explorations, mais il n’existe aujourd’hui pas de directives globales de la part des institutions européennes qui établissant un quelconque code minier européen.