L'Australie sera le lieu du prochain boom du schiste

australie  gaz de schiste  développement  exploitation  boom  pays  compagnie pétrolière  gisement

Malgré les réserves disponibles en Chine, les analystes tombent d'accord sur le fait que ce ne sera pas la Chine mais l'Australie qui devrait être le prochain pays à produire de larges quantités de gaz et pétrole de schiste, et voir, sur son territoire, se dérouler un boom du gaz de schiste similaire au boom américain.

Pourquoi l'Australie et pas la Chine ?

La Chine détient les plus grandes réserves de gaz de schiste du monde ce qui en fait un pays au potentiel gigantesque. Mais le pays est aussi le lieu de divers problèmes autant économiques que politiques, qui s'ajoutent à des problèmes techniques liés à l'extraction du gaz de schiste sur son territoire.

La Chine doit donc développer son industrie pour réussir à exploiter le gaz de schiste mais ce développement sera bien plus long qu'il ne l'a été aux Etats-Unis et qu'il ne devrait l'être en Australie.

Le territoire de l'Australie est en effet particulièrement propice à l’exploitation du gaz de schiste qui nécessite l'acheminement d'eau et additifs sur les lieux de forage. Sans compter que le pays n'est pas la proie des problèmes socio-politiques et socio-économiques issus du régime communiste.

Des infrastructures existantes et moins de réticence

L'autre point positif pour l'Australie est que le pays a toujours été un pays minier. Les infrastructures sont déjà existantes pour permettre l'acheminement des produits et des matériaux nécessaires.

Ces infrastructures, tout comme les gisements, se trouvent, d'ailleurs, déjà dans des régions peu peuplées donc les compagnies sont moins susceptibles de rencontrer une opposition à l'exploitation des réserves de schiste.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire