Chine : les prévisions de 2015 pour le gaz de schiste

Chine  gaz de schiste  exploitation

La Chine fait son bilan concernant son développement dans l'industrie du gaz de schiste. Face aux Etats-Unis, elle souhaite arriver en 2015 à un très bon rendement.

Tandis que les États-Unis déploient leurs ressources en gaz de schiste, la Chine en est encore à l'ère du charbon. Elle commence à se lancer un peu plus dans la course dans l'espoir d'être parmi les premiers exploiteurs du gaz de schiste.

La Chine passe du charbon au gaz de schiste

Avec 60 % de l'énergie consommée, le charbon reste la première source utilisée en Chine. Le gaz naturel atteint seulement 5 %. La Chine est très demandeuse : 26,2 % de gaz naturel ont été importés en 2012. Pour réduire les coûts liés à l'importation, la Chine a décidé de se lancer l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste.

Le volume potentiel des réserves de gaz de schiste chinois s'élève à 25 trillions de mètres cube en 2012. A l'heure actuelle, l'industrie du gaz de schiste en est qu'à ses balbutiements. Elle produit 540 000 mètres cubes de gaz de schiste par jour.

Futur développement de l'industrie du gaz de schiste

Pour diminuer les coûts de l'exploitation du charbon, la Chine espère développer celle du gaz de schiste. Elle tend à atteindre en 2020, les 100 milliards de mètres cubes. Pour rendre ce projet attractif, le ministère chinois des Terres et Ressources a lancé trois tours d'enchères de permis pour l'exploitation du gaz de schiste. Pour le moment, deux entreprises privées les ont remporté. Il reste encore un tour.

La Chine, pas préparée à une telle exploitation, fait appel aux entreprises étrangères pour l'aider à maîtriser l'équipement pour exploiter le gaz de schiste. Elle souhaite ainsi voir son profit augmenté et surtout pouvoir exporter ses productions.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire