Le développement du gaz de schiste en Chine fait face à des obstacles

chine  gaz de schiste  états-unis  amérique  asie  sichuan  difficultés  obstacles

Le département d'information sur l'énergie de la US Energy Department rapporte que la Chine peut détenir près de deux fois plus que les quelques 862 trillions de mètres cubes de gaz de schiste des Etats-Unis, où cette ressource a transformé le secteur énergétique.

La Chine a pour but de produire 6,5 billions de mètres cube de gaz de schiste par an d'ici la fin 2015, et l'administration nationale de l'énergie estime que la production pourrait atteindre les 100 billions de mètres cube en 2020.


Mais jusqu'à présent, il n'y a pas de production chinoise de gaz de schiste. La société de recherches IHS CERA a déclaré que 60 puits d'exploration ont été creusés depuis deux ans dans le pays. C'est à peu près le nombre de puits creusés tous les 10 jours dans le Dakota du Nord.

« La Chine est un nouveau venu dans l'industrie du schiste » a expliqué David Xu, analyste à KPMG International. « Avec le temps, elle deviendra l'un des plus grands producteurs mondiaux » si la Chine apprenait les solutions technologiques et résolvait les nombreux obstacles à son développement.

Comparé aux zones où se trouve le schiste aux Etats-Unis, plus faciles d'accès, la région montagneuse du bassin du Sichuan « semble avoir des formations rocheuses plus faillées et plissées » a déclaré Briana Mordick, ancienne géologue à Anadarko Petrolum.

Ces caractéristiques rendent plus difficile et moins économique de percer de longs puits horizontaux comme il est habituel de procéder dans l'extraction du gaz de schiste.

La majeure partie des réserves de gaz de schiste de la Chine reposent également dans des zones ne contenant pas assez d'eau pour la fracturation hydraulique.

En attendant, les compagnies chinoises cherchent à puiser dans l'expertise américaine pour son développement national. Par exemple, Sinopec a payé 2,2 billions de dollars en 2011 pour avoir accès à cinq gisements de schiste, en accord avec la société américaine Devon Energy Corp.

En mars, la Chine a approuvé un accord d'exploration de gaz de schiste entre la China National Petroleum et Shell.

L'accord, couvrant 4,000 kilomètres carrés du block de gaz de Fushun dans la province du Sichuan est considéré comme une étape importante afin d'accélérer les activités d'exploration de la Chine et l'amélioration de ses techniques de perçage.

Zhou Xizhou, à la tête les opérations en Chine en matière d'énergie pour IHS CERA, a déclaré que le schiste chinois ne sera pas une source d'énergie importante avant 2020. 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire