Les investisseurs plus attirés par le pétrole de schiste que par les sables bitumineux

gaz de schiste  amérique  canada  sables bitumineux  marathon oil  investissement  pétrole

Les analystes financiers semblent d'accord sur un point : l'attractivité économique du pétrole de schiste des Etats-Unis n'a pas encore cessé. Bien au contraire, les gisements de roche-mère semblent attirer de plus en plus d'investisseurs qui délaissent d'autres projets économiquement moins rentables.

Les sables bitumineux d'Alberta, au Canada, semblent perdre l'intérêt des compagnies pétrolières au fur et à mesure que se développe l'exploitation du gaz et de l'huile de schiste. Marathon Oil, parmi d'autres, a revu ses projets d'exploitation et a vendu 20 % de ses parts dans le projet d'exploitation de sables bitumineux d'Athabasca.

La compagnie n'a d'ailleurs pas mâché ses mots lorsqu'elle a expliqué cette manœuvre financière : « la compagnie continue d’évaluer des manières d'optimiser son portefeuille ». Tout est dit.

La baisse d'intérêt pour les réserves bitumineuses du Canada est aussi due à une difficulté dans les exportations. Les pipelines sont difficiles d'accès, ce qui donne des coûts d'exploitation plus élevés qu'aux Etats-Unis.

De fait, l'impact est positif au niveaux des Etats-Unis et de leur marché pétrolier comme le met en évidence Fadel Gheit, analyste chez Oppenheimer & Co. « Les sables bitumineux sont languissants car ils sont en compétition directe avec l'huile de schiste américaine ».

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire