Ryan Lance : « le gaz de schiste n’est pas une bulle spéculative »

Lance  ConocoPhillips  Texas  demande

D’après Ryan Lance, PDG de ConocoPhillips, les personnes sceptiques quant à la pérennité de l’exploitation du gaz de schiste sont dans l’erreur. Au contraire, grâce à la sophistication des technologies, la production est appelée à durer.

La demande mondiale de gaz naturel en hausse de 50 % d’ici 2030 ?

S’exprimant à la Rice University de Houston, Ryan Lance a déclaré que la révolution du gaz de schiste aux Etats-Unis n’en est qu’à ses débuts. « Pour le moment, nous n’avons fait qu’effleurer la surface ce que la technologie est capable de faire », a-t-il assuré. D’après lui, les critiques estimant que l’exploitation du gaz de schiste va se tarir rapidement se trompent. Parmi les personnes visées par Ryan Lance figurent les géologues David Hughes et Arthur Berman, qui ont tous deux suggéré que les Etats-Unis sont appelés à connaître une bulle spéculative autour du gaz de schiste en raison du déclin très rapide et inexorable de sa production.

Or selon le patron de ConocoPhillips, les avancées technologiques permettront de compenser la difficulté croissante de l’extraction des réserves en gaz de schiste. La compagnie pétrolière texane estime même que la demande mondiale en gaz naturel va augmenter de 50 % d’ici 2030, notamment en raison de la hausse de la consommation chinoise et asiatique. Et les Etats-Unis auront un avantage déterminant sur les autres pays producteurs de gaz grâce aux infrastructures et pipelines déjà construits.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire