L'impact économique du gaz de schiste exploré par le New Brunswick

New Brunswick  gaz de schiste  conseil  entreprises

Le Conseil des entreprises du New Brunswick a établit une étude sur 500 de ses  membres afin de savoir comment bénéficier directement du développement des industries du gaz de schiste en province.

Susan Holt la présidente du Conseil du New Brunswick (Canada) a déclaré que le Conseil en aurait appris davantage sur les phases de développement et la production du gaz de schiste, et souhaiterai savoir quand les compagnies locales feront partie des chaines de production.

"Aujourd'hui nous étudions les affaires du New Brunswick afin de comprendre comment produire suffisamment de volume de produits et de services » a t-elle déclaré. Selon Holt, le conseil a tenté de comprendre ce que représente ce potentiel pour ses membres. « Nous souhaitons connaître la magnitude d'opportunité économique du gaz de schiste" a déclaré Susan Holt.

"L'activité économique de la Province est une bonne chose nous souhaitons avoir plus de personnes ici et ça serait encore mieux si nous pouvions leur fournir du travail." Susan Holt déclaré qu'elle n'était pas surprise par les récents commentaires provenant d'un porte-parole des Ressources du SWN qui affirmait qu'il n'y avait que 10 pour cent de chance que la compagnie réalise une production de gaz de schiste dans la province.

"Étant donné un certain pessimisme et incertitude, Holt continuerait de penser que c'est le temps de sonder les entreprises du Nouveau-Brunswick. La communauté d'affaires de la Nouvelle-Écosse a perdu des opportunités dans l'industrie offshore, car elle  n'était pas prête", affirmait Susan Holt. Le ministre de l'Énergie, Craig Leonard, a déclaré mardi que même si il existe un potentiel important pour une industrie du gaz de schiste dans la moitié sud de la province, déterminer que la production ne pourra jamais aller de l'avant est prématuré.

Une collecte d'informations sur le développement du gaz de schiste et de la production afin d'arriver à se positionner sur cette question controversée a été réalisée. "Vous savez que nous sommes enclins par nature à voir tout ce qui apporte à l'activité économique dans la province, nous voulons voir des emplois, nous avons besoin de voir un budget équilibré, et cette industrie apportera des revenus pour la province et c'est un bonne chose (...)"déclarait Mme Holt.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire