Grâce au gaz de schiste, la production du Texas devrait surpasser celles du Koweït et des Emirats arabes unis

Texas  Dakota  Permien  Koweit

Le Texas est, avec le Dakota du Nord, l’Etat américain bénéficiant le plus de l’exploitation du gaz de schiste. Disposant d’importantes réserves, l’Etat de l’étoile solitaire a vu sa production exploser ces dernières années, au point de bientôt surpasser celle de pays pétroliers comme le Koweït ou les Emirats arabes unis.

4 millions de barils par jour en 2015

Dans le Dakota du Nord, la production de gaz de schiste a représenté le total de 313 millions de barils en 2013, soit une progression de 70 millions de barils par rapport à l’année précédente. Depuis six ans, cet Etat frontalier du Canada a systématiquement battu son record de production pétrolière. D’après les statistiques publiques, les 185 puits d’exploitation du Dakota du Nord produisent même deux fois plus qu’il y a quatre ans.

Au Texas, les résultats sont comparables, voire encore plus impressionnants. En effet, Jonathan Cogan, de l’Energy Information Administration, note que la seule formation d’Eagle Ford, située dans le sud de l’Etat avait produit 1,2 million de barils par jour en décembre dernier. Quant au bassin permien, localisé à l’ouest du Texas, il a également produit 1,3 million de barils par jour et prévoit d’encore accélérer l’exploitation d’ici 2015.

Si le Texas était un pays indépendant, il serait aujourd’hui à la dixième place mondiale en termes de production, affirme l’American Enterprise Institute. En 2014, l’Etat produira plus de 3 millions de barils par jour et, en 2015, ce chiffre atteindra les 4 millions. De quoi surpasser le Koweït et les Emirats arabes unis dès cette année et de se rapprocher considérablement de l’Iraq, de l’Iran et du Canada.

Réactions et commentaires
Encore un beau mensonge de lobbying nous manipulant prenant les Français pour des idiots :
Il ne s'agit pas de gaz CH4 du tout mais de pétrole bien liquide ( oil ), extrait, en réactivant les vieux puits à sec de pétrole US du Texas par fracturation hydraulique (fracking ) !!
Et vu que ces puits passés ont été épuisés en n'ayant extrait que le pétrole facile et pas cher autrefois, soit 30% de ce qu'il y avait en terre, ils vont extraire les 60% de pétrole restant, un peu plus cher à extraire, 2fois plus qu'avant !!
Au Koweit et Emirats arabes, lorsqu'ils auront épuisé leurs puits, ils pourront faire pareil, fracturer leurs puits, et extraire 2 fois plus qu'avant sur le siècle passé, après l'épuisement complet des puits US, pendant les deux siècles futurs !! et de quoi faire remonter les mers d'une dizaine de mètres.
En France, nous n'avons pas ces vieux puits de pétrole à sec et donc c'est une manipulation de lobby, confondant pétrole et gaz, pour faire croire qu'on peut faire pareil !!

Enfin le sous sol de la terre contient des quantités énormes de carburants pétrole, charbon et gaz CH4 piégés depuis 600 millions d'années de vie sur terre multicellulaire respirant l'oxygène produit par photosynthèse qui renouvelle tout cet oxygène de toute l'atmosphère tous les 200mille ans, environ.
Ainsi tout notre oxygène que nous respirons a été renouvelé 600/0,2=3000 fois par la photosynthèse des plantes et algues, surtout le plancton.
A chaque molécule d'oxygène formé correspond un atome de C non oxydé, CH4, charbon ou pétrole, stocké sous terre, soit 3000 fois la quantité nécessaire pour bruler tout l'oxygène respiré !!
Aussi même si ce carbone a été recyclé de façon complexe, sur ces 3000 fois, il reste sous terre et au fond des océans largement en carburant de quoi bruler en supprimant tout l'oxygène de notre atmosphère !!
Cet argument simple de bon sens, jamais dit, montre que le pic pétrolier n'existera jamais !!
En 1973 on nous a fait choisir les centrales nucléaires en nous racontant le mensonge qu'il n'y aurait plus de pétrole avant l'an 2000 !

Et sans limites, on brulera tout l'oxygène respirable ne laissant que 20% de CO2 à la place, nous morts à quelques % bien avant, obligés de porter des masques à oxygène !!

"The Associated Press reported this month that North Dakota produced 313 million barrels of oil in 2013, a record amount, and about 70 million more than it produced in 2012. For North Dakota, that’s six consecutive years of record oil production. State data shows that the 185 oil rigs working there now double the amount from four years ago "
dedelreu | Le 03 mars 2014 à 19:45:00
Déposer un commentaire