Denver : le conseil municipal a pris une décision controversée à propos de l’huile de schiste

Denver  conseil municipal  huile de schiste  débat

C’est après une heure de débats houleux que le conseil municipal de Denver a finalement décidé de soutenir la recherche sur le développement de l’huile de schiste proposée par le Bureau Américain de Gestion des Terres.

Au terme d’un débat de plus d’une heure, 8 membres du conseil municipal de Denver ont voté pour cette décision, 2 membres ont voté contre et 2 se sont abstenus. Une telle division est rare pour ce genre de vote du conseil municipal.

« De temps en temps, il est important pour le conseil municipal de s’élever et de voter sur des questions controversées » a déclaré le conseiller Chris Nevitt qui a voté pour cette mesure.
Cette décision qui se concentrait sur la possibilité qu’un futur développement des huiles de schiste utilise l’alimentation en eau de la ville a en effet divisé les membres du conseil.

Alors que Debbie Ortega, qui a voté pour, pense qu’il « est important de statuer que cela fait partie de leurs responsabilités  en tant que membres élus de réfléchir aux intérêts des citoyens de la ville », Charlie Brown, membre contre cette décision, considère que « cette politique et ces documents vont creuser le fossé entre l’Occident et Denver ».

La décision votée par le conseil municipal soutient le fait que les compagnie qui voudront louer des terres dans le but de développer l’huile de schiste devront d’abord « prouver la viabilité technologique, économique et écologique du développement de l’huile de schiste, et étudier l’impact de l’exploitation minière et le traitement de l’huile de schiste aura sur la demande en eau de l’Etat et sur sa qualité ».

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire