Exploitation en Amérique du Nord

autochtones  canada  gaz de schiste

Canada et extractions gazières : les Autochtones ne comptent pas se laisser faire

Les chefs de Premières Nations sont bien décidés à ne pas laisser les industriels gaziers prendre le contrôle de la terre de leurs ancêtres. 

Lire la suite
Vallourec  France  Etats-Unis  exploration

Vallourec investit un milliard de dollars pour l'exploration du gaz de schiste

Le groupe français Vallourec numéro un des tubes d'acier de haut gamme vient d'investir un milliard de dollars dans une nouvelle usine de tubes prévue pour l'exploration du gaz de schiste.

Lire la suite
General Electrique  pétrole  gaz de schiste  Etats-Unis

General Electric veut améliorer la fracturation hydraulique

La compagnie General Electric a ouvert un nouveau laboratoire dans l'Oklahoma, en pariant gros sur une science qui pourrait permettre allier  davantage de bénéfices pour les clients et réduction des effets de l'exploitation sur l'environnement et la santé.

Lire la suite
schiste  alberta  colombie britannique  canada  investissement  gaz de schiste  montney

La perte d'intérêt pour les sables bitumineux pourrait faire le bonheur de la Colombie-Britannique

Les sables bitumineux perdent de l'intérêt pour les compagnies pétrolières. En Alberta, Marathon Oil a annoncé la vente de 20 % de ses parts dans un projet d'extraction de pétrole à partir de ces sables. Mais ailleurs au Canada on attend les retours positifs de ces changements d'objectifs. En particulier, la Colombie-Britannique pourrait attirer plus d'investisseurs que prévu.

Lire la suite
gaz de schiste  amérique  canada  sables bitumineux  marathon oil  investissement  pétrole

Les investisseurs plus attirés par le pétrole de schiste que par les sables bitumineux

Les analystes financiers semblent d'accord sur un point : l'attractivité économique du pétrole de schiste des Etats-Unis n'a pas encore cessé. Bien au contraire, les gisements de roche-mère semblent attirer de plus en plus d'investisseurs qui délaissent d'autres projets économiquement moins rentables.

Lire la suite
gaz de schiste  Etats-Unis  exportation  bénéfices

États-Unis : une course contre la montre du gaz de schiste

Le physicien Ernest Moniz, de l'Institut Technologique du Massachussets, a été promu au poste de nouveau secrétaire de l'énergie cette semaine, après avoir passé sans encombre le processus de nomination. Cette prise de fonction a lieu au moment où la production énergétique des États-Unis crée un effet de contagion à travers le globe, menaçant l'hégémonie russe, leader gazier, et l'Arabie Saoudite, géant pétrolier.

Lire la suite
<4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 >

C’est sur le territoire américain que l’exploitation des gaz de schiste a commencé. Le premier puits de gaz de schiste a vu le jour à Frédoria dans l’Etat de New York au début du XIXème siècle. Les réserves de gaz de schiste en Amérique du Nord sont évaluées à  plus de 100 000 milliards de mètres cubes, le second bassin le plus important derrière l’Asie. Selon des estimations, le sol nord-américain semble posséder des réserves de gaz pour une période de 100 ans.

Aujourd’hui on compte près de 500 000 forages actifs sur le territoire des Etats-Unis, majoritairement  au Texas et en Pennsylvanie. L’exploitation de gaz de schiste est en constante progression. Il y a une douzaine d’années encore, les gaz de schiste représentaient seulement 1% de l'approvisionnement en gaz naturel aux Etats-Unis. Il est de 30 % de nos jours.

Cette augmentation est une réussite aux yeux des Américains, car l’exploitation des gaz de schiste ont créé quelques de 600 000 emplois.

Au Canada, déjà plusieurs centaines de puits ont déjà été creusé à ce jour et de nouveaux investisseurs chinois s’apprêtent à développer des projets en Alberta et Colombie Britannique.