Exploitation en Amérique du Nord

C’est sur le territoire américain que l’exploitation des gaz de schiste a commencé. Le premier puits de gaz de schiste a vu le jour à Frédoria dans l’Etat de New York au début du XIXème siècle. Les réserves de gaz de schiste en Amérique du Nord sont évaluées à  plus de 100 000 milliards de mètres cubes, le second bassin le plus important derrière l’Asie. Selon des estimations, le sol nord-américain semble posséder des réserves de gaz pour une période de 100 ans.

Aujourd’hui on compte près de 500 000 forages actifs sur le territoire des Etats-Unis, majoritairement  au Texas et en Pennsylvanie. L’exploitation de gaz de schiste est en constante progression. Il y a une douzaine d’années encore, les gaz de schiste représentaient seulement 1% de l'approvisionnement en gaz naturel aux Etats-Unis. Il est de 30 % de nos jours.

Cette augmentation est une réussite aux yeux des Américains, car l’exploitation des gaz de schiste ont créé quelques de 600 000 emplois.

Au Canada, déjà plusieurs centaines de puits ont déjà été creusé à ce jour et de nouveaux investisseurs chinois s’apprêtent à développer des projets en Alberta et Colombie Britannique.